tondeur olivier guide de pêche en suède

Préparer son voyage à l’autre bout du monde


Plusieurs check list

D’une part, cela fait une décennie que je pars à la pêche au Nord de l’Europe.

D’autre part je mise sur l’ importance de ne rien oublier. (fromage, charcuterie…)

J’ai cette habitude de préparer plusieurs check-list surtout une par bagage et par thématique.

J’en parle très souvent par exemple aux moniteurs guides de pêche lors de nos rencontres formations.  http://www.devenezguidepeche.fr/

Le plus important, par exemple, c’est d’être organisé dans sa tête c’est à dire qu’il faut visualiser de quel outil on a besoin et surtout à quel moment.

lodge lappland pro natur tondeur olivier guide de pêche en suède
lodge lappland pro natur https://urlz.fr/9Phc

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je prends comme d’habitude l’avion en Suisse, à Genève. Cette année il vous faudra être à jour sur votre carte d’identité Nationale, c’est à dire passé le délai de validité (10 ans) elle n’est plus acceptée par les douanes. En outre, il faudra la refaire avec comme justificatif une copie de votre billet de voyage. En attendant j’ai aussi fait une demande de passeport, on sait jamais si je dois partir au Japon pour vous rapporter des petites trouvailles…

Les bases pour le nord de la Suède

La pluie :

Il faut prévoir de vrais vêtements de pluies, j’ai trouvé ce qu’il me fallait sur le catalogue JMC surtout pour garder un caractère pêche.

Je vous conseille aussi decathlon qui fait d’excellents produits à caractère street ou montagne.

https://www.mouchesdecharette.com/catalogue-jmc-2018/

Le vent et le froid :

Je vous conseille de bien miser sur la qualité des produits polaires et par conséquent des couches thermiques. Là-haut, en Laponie Suédoise, même l’été on peut passer de 30°C à 10°C en quelques heures, suffit d’un vent du Nord et vous voilà à faire glagla et deux jours après c’est claquette de plage. C’est rare, mais mieux vaux prévoir.

Petite anecdote : « Je me souviens d’une journée de prospection avec Alban. Je pars un matin de fin août très couvert avec une brume très épaisse. Il fait froid, je mets mes dessous thermiques, chaussettes, haut et bas et c’est partit pour une pointe de vitesse avec le Subaru. La pêche est superbe, des truites et des truites actives à foison…c’est bon ! Puis d’un coup le vent se lève, les nuages partent et là, j’ai découvert cette impression de prendre le soleil dans mes mains. Après deux heures il fait déjà très très chaud et la sueur coule tout le long de mon corps. Comme quoi, un bon sac à dos sera un atout indispensable pour la prochaine fois. C’est avec ces heures de terrains que l’on apprend à gérer la pêche dans ces pays du Nord. »

tondeur olivier moniteur guide de pêche

Le campement de midi ou du soir : 

Quel moment délicieux et plein de convivialité qu’une restauration en pleine nature au milieu de la forêt. Sortez votre pique à saucisse télescopique et l’incontournable Dr Bullens accompagnée de la box de buns. Pour cela il vous faudra quelques petits matériels. Vous avez à votre disposition en Suède des ratplats ou des luxueux grillplats. Laissez les propres.

ratplats tondeur olivier moniteur guide de pêche

Je vous invite à cliquer sur ce lien ci-dessous et faire vos petites courses. En général, vous trouverez toujours une hache à l’intérieur de ces abris, mais il est préférable de prendre les devants. Par magie, vous trouverez toujours un petit chemin proche de votre lieu de restauration qui vous conduira tout droit aux toilettes sèches. Là une surprise vous attendra…le fameux rouleau papier toilette. Je pense que certains nains ou trolls doivent s’occuper des recharges…!

http://www.materiel-survie.fr/MATERIEL-BUSHCRAFT/2114-Fourchette-Barbecue-Telescopique-VICTORINOX.html

Apporter dans vos bagages de la bonne bouffe de France afin d’éviter les aliments en photo ci-dessous, c’est juste marrant à prendre en photo. En conclusion, juste le « caviar » est bon sur les oeufs durs du matin.

Petites astuces :

Je prends toujours mon bagage soute en photo et je le ferme avec des serflex.

Je mets toujours des vêtements de rechanges dans mon bagage cabine. (prévoir une petite trousse à pharmacie)

J’achète sur place l’anti-moustique (éviter d’en mettre sur la peau, que sur les vêtements)

Je prends toujours mes sacs de lavage de linge. Déjà que chez moi ma machine me mange mes chaussettes…!

Si vous venez en plein mois de juin et juillet achetez-vous un filet anti-moustique pour la tête.


J’espère que ces petits conseils vous servirons lors de votre séjour en ma compagnie.

https://truite-et-ombre.com/sejour-peche-laponie/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.